Mohammad Obeidallah

Mohammad
Obeidallah (1995)

محمد عبيدالله

Vit et travaille à Bethlehem

Né à Battir, un petit village à l’ouest de Bethléem, Mohammad Obeidallah travaille principalement la photographie et la vidéo. Sa pratique aborde des questions environnementales, politiques et sociales qui concernent les Palestiniens et les droits de l’Homme. Il a participé à plusieurs expositions, entre autres, à l’Université de Dar al-Kalima (Palestine) ; Window of Hope un festival de trois jours célébrant l’art et la culture de la Palestine à Minneapolis en 2018, et For Future à la Banksy’s Walled Off Hotel à Bethléem.

Untitled, 2018.

La vidéo de Mohammad Obeidallah représente la vie à Battir, son ancien village. Situé à six kilomètres à l’ouest de Bethléem, Battir abonde en terre et en eau de source. Pendant de nombreuses années, la communauté du village a été confrontée à l’occupation des autorités israéliennes et de colonisateurs violents, ses ressources en ayant fait une cible attrayante. Contrairement à d’autres villages environnants qui ont déjà perdu leurs ressources naturelles en raison de colonies israéliennes illégales, Battir reste toutefois résilient, et ce, bien que le risque de saisie de terre et d’eau soit une menace constante. Dans Untitled, Obeidallah s’appuie sur des interventions imaginaires transposées aux conditions quotidiennes de l’occupation militaire afin de créer des moments de « vie normale ».

écran précédent

écran suivant