Mohammed Musallam

Mohammed Musallam

محمد مصطفى مسلم

Vit et travaille à Toronto

Né à Gaza, Mohammad Musallam est titulaire d’un doctorat en philosophie de l’art. Il a enseigné le dessin, la peinture et l’histoire de l’art palestinien à l’Université Al-Aqsa de Gaza. Il est un artiste interdisciplinaire dont le travail rallie la peinture, la performance, l’installation et la vidéo en se concentrant la paix et la liberté des Palestiniens. Musallam utilise des matériaux tirés de l’environnement local pour exprimer des problèmes quant au lieu qu’il habite. Ses œuvres ont été exposées dans le monde entier, plus récemment à la Mattress Factory de Pittsburgh (États-Unis) en 2016.

PALESTINIAN PRISONERS’ DAY, 17 avril 2020

Cette œuvre a été réalisée le 17 avril, date désignée par les Palestiniens comme la journée de solidarité avec les prisonniers politiques dans les prisons d’occupation israélienne. Depuis la signature de l’accord de paix d’Oslo entre l’Organisation de libération de la Palestine et Israël en 1993, Israël a continué de retarder la libération des prisonniers et de détenir régulièrement des Palestiniens. Dans les prisons israéliennes, il y a actuellement plus de cinq mille prisonniers, dont plus de deux cents enfants.

À la lumière de la COVID-19, la souffrance des prisonniers est exacerbée par la grande propagation de la pandémie mondiale qui constitue une réelle menace pour leur vie. Cette photographie avec un masque en fil de fer barbelé met en évidence la souffrance de ces prisonniers « oubliés ».

écran précédent

écran suivant