Nothing matters

Nothing matters
Ali Kays
2005
MiniDV
11 minutes

Mohammad abandonne sa sœur, sa passion pour la musique, ses deux amis Helmi et Taoufik, la faculté d’architecture, sa mère désespérée, et bientôt son premier amour Marie… Il laisse tout, obsédé par l’idée qu’il a dans sa société le devoir de se battre. La vidéo dépeint les changements politiques et sociaux de l’Égypte jusqu’à l’Arabie saoudite; le prosélytisme de l’Islam dans les pays d’Extrême-Orient durant la chute de l’Union soviétique dans les années 80; et la résurgence de l’Islam radical. Un récit écrit à l’aide de romans de poche égyptiens, de vidéoclips musicaux diffusés à la télévision nationale pour l’anniversaire de Saddam Hussein, et d’une sonnerie polyphonique de l’hymne « L’Internationale  ».

Né en 1978. Vit et travaille à Montréal. Ali est un artiste visuel travaillant avec des médias narratifs textuels, analogiques, informatiques, numériques et virtuels. Il est directeur créatif multimédia et co-fondateur de The Council, un studio de création qui porte un intérêt profond à l’art, aux technologies visuelles et au design. Les œuvres d’Ali ont été présentées dans plusieurs festivals et galeries, dont le festival du film d’Oberhausen en Allemagne; Le Tarmac à Paris; Le Goethe Institute à Istanbul; la seconde Biennale de Riwaq en Palestine; Le Tokyo Wonder Site à Shibuya; La Maréchalerie Centre d’art contemporain à Paris; Le 16 Beaver Group à New York ; Almost Real – Ashkal Alwan à Beyrouth ; et le Musée Sursock à Beyrouth.