Annonces

Le MAI fier finaliste du 35e grand prix du CAM !

Montréal, le 14 janvier 2020 – Le Conseil des arts de Montréal est heureux de dévoiler les finalistes de son prestigieux Grand Prix dont la 35e édition se déroulera le 19 mars 2020 au Palais des Congrès de Montréal. Chacun des finalistes sélectionnés a contribué de façon exceptionnelle à la vitalité artistique de Montréal en 2019.

MAI (Montréal, arts interculturels) pour sa saison 2019 au cours de laquelle il a su s’imposer comme un véritable lieu d’échange célébrant la multiplicité des disciplines et des dialogues. Solide tremplin pour les artistes pluriculturels tant locaux qu’internationaux, le MAI a présenté des événements uniques tels que la série Black.Art.Empowerment consacrée aux arts des communautés afro-descendantes et orchestrée par Rhodnie Désir, ainsi que Et si on réimaginait le monde ? une conférence portant sur les pratiques des artistes sourd.e.s et handicapé.e.s.

Alchimies, Créations et Cultures pour l’époustouflant concert d’ouverture du Festival du Monde Arabe intitulé Et la femme chanta Dieu. Cette rencontre entre trois chants sacrés – juif, musulman et chrétien – dirigée et interprétée par des femmes a été une véritable messe des arts liturgiques réunissant trois solistes de haut calibre et plus de 25 musiciennes, choristes et danseuses sous la direction artistique de Katia Makdissi-Warren.

Centre Segal des arts de la scène pour sa démarche inclusive entamée depuis plusieurs années, pour son expertise en théâtre musical, et pour sa programmation traitant d’enjeux sociaux en tous genres, prenant son envol avec la comédie musicale Children of God coproduite avec Urban Ink. La musique, les paroles, la mise en scène de Corey Payette, les interprétations courageuses et authentiques des comédiens, la démarche communautaire collaborative du projet, ainsi que ses activités auxiliaires ont su atteindre un vaste auditoire tout en traitant du sujet très sensible des pensionnats autochtones, en plus de créer des ponts entre des œuvres et des gens de toutes les communautés.

Communication-Jeunesse pour le projet À la rencontre des Premières Nations portant sur l’identité autochtone et la réconciliation ainsi que pour leurs résidences de création ayant permis à six créateurs et créatrices autochtones de rencontrer de jeunes écoliers aux quatre coins du Québec.

Compagnie de danse Ebnflōh pour In-Ward, une œuvre chorégraphique puissante qui se déploie sans compromis mettant en scène six interprètes engagés. Une création ancrée dans le Hip Hop, de l’organisme fondé par Alexandra « Spicey » Landé. Tout simplement remarquable.

La Chapelle Scènes Contemporaines et TOHU, cité des arts du cirque pour la première édition de L’autre cirque, une nouvelle plateforme de diffusion pour les arts circassiens de petites et moyennes formes et une place de choix pour le cirque d’auteur.e où l’expérimentation est à l’honneur.

MAI (Montréal, arts interculturels) pour sa saison 2019 au cours de laquelle il a su s’imposer comme un véritable lieu d’échange célébrant la multiplicité des disciplines et des dialogues. Solide tremplin pour les artistes pluriculturels tant locaux qu’internationaux, le MAI a présenté des événements uniques tels que la série Black.Art.Empowerment consacrée aux arts des communautés afro-descendantes et orchestrée par Rhodnie Désir, ainsi que Et si on réimaginait le monde ? une conférence portant sur les pratiques des artistes sourd.e.s et handicapé.e.s.

MOMENTA | Biennale de l’image pour la grande cohérence de son édition 2019, sa programmation artistique ayant su fédérer toute la communauté des arts visuels de Montréal et refléter avec brio la diversité des démarches d’artistes issu.e.s des scènes locale, nationale et internationale.

MUTEK pour sa programmation riche et diversifiée, la grande cohérence sur le plan conceptuel de cette édition qui marque ses 20 ans et qui a connu un record d’assistance, en plus d’élargir la portée du festival dans de nouveaux lieux tout en créant des ponts entre art et industrie.

Toxique Trottoir pour une année exceptionnelle au cœur de la mobilisation citoyenne et une présence vivifiante qui a animé les quartiers, et rassemblé 4500 citoyens de tout âge, origine et classe sociale avec Ça baigne dans l’EstLa Brigade des embellisseurs poétiques et le spectacle Aquaphonie.

Le Grand Prix du Conseil des arts de Montréal
Chaque année depuis 1985, le Grand Prix du Conseil des arts de Montréal reconnaît l’excellence et la contribution remarquable d’une organisation artistique. MU, l’Orchestre Métropolitain, Cas Public et Les 7 doigts sont quelques-uns des lauréats qui ont contribué à bâtir la culture créative et innovatrice de Montréal célébrée lors de cet événement. Le dévoilement du lauréat a lieu lors d’un déjeuner qui réunit chaque année les milieux de la culture, des affaires et du monde municipal.

Annonces

inscriptions ouvertes

atelier : Introduction à l’écriture de demandes de bourse pour artistes

Première séance le 8 octobre 2019

Cet atelier est destiné aux artistes de toutes les disciplines, qui ne sont pas familiarisé.e.s avec le système de financement des arts et souhaitent préparer une première ou deuxième demande de soutien.

Organisé autour d’une série de 8 rencontres (4 séances en hiver 2019, 4 au printemps 2020) cet atelier pratique offrira aux participant.e.s la possibilité d’acquérir des compétences essentielles en ce qui à trait à l’écriture de demandes de subvention. À la fin de l’atelier, les participant.e.s disposeront d’une confiance accrue en leurs habilités en écriture de demandes de bourse, ainsi qu’une meilleure compréhension de l’écosystème du financement des arts au Québec.

Les ateliers proposés par le MAI s’adressent aux artistes qui cherchent à intégrer le milieu artistique professionnel. Ils sont ouverts à tous.tes. Toutefois, la participation d’artistes autochtones, noir.e.s et racisé.e.s sera priorisée, de même que la participation d’artistes de la communauté LGBTQQIP2SAA, d’artistes sourd.e.s et d’artistes en situation de handicap.

Gratuit.
Nombre maximal de participant.e.s : 16

* * Date limite des inscriptions : 23 septembre * *

 

plus d’informations

Annonces

Atelier d’écriture de demandes d’aide financière

Cet hiver MAI (Montréal, arts interculturels) offre un atelier en écriture de demandes de bourses conçu pour des artistes. Cette formation gratuite est ouverte aux artistes de toutes les disciplines et pourrait servir de modèle pour une demande de subvention destinée au Conseil des Arts du Canada (CAC) ou au Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), incluant le programme Vivacité, qui s’adresse aux artistes issu·e·s de la diversité.

* * Date limite pour inscriptions : 4 février 2019 * *

 

Plus d’informations

Télécharger l’appel

Annonces

APPEL À PARTICIPANT.E.S – SACRIFICE : La performance

En collaboration avec battery opera, le MAI est à la recherche de 12 participant.e.s pour prendre part à une session d’une heure avec les artistes David McIntosh et Arash & Aryo Khakpour. Au cours de cette recherche/performance, ils poseront à leurs invité.e.s une série de questions en lien avec l’idée du sacrifice. Suite à cet échange, ils performeront un sacrifice pour les participant.e.s. Vous n’avez donc pas à performer, mais bien à être présent.e et à répondre à quelques questions.

Sacrifice, créé par David McIntosh, Aryo Khakpour et Arash Khakpour, est une performance destinée à un spectateur à la fois, une « prescription » qui fait suite à une conversation informelle et à une courte entrevue. Ce travail est né de 2 sources d’inspiration : l’expérience d’Arash Khakpour pendant son enfance, lorsque ses parents ont organisé le sacrifice communautaire d’un agneau pour souligner le fait qu’il ait survécu à un accident de voiture à Téhéran; et des entrevues menées par David McIntosh au cours de quatre années de recherche et de performances pour son livre, David McIntosh’s Terroir Tour of British Columbia. Les entretiens, adaptés à partir de modèles de dégustation de vins, permettent de considérer le corps comme un vecteur de mythe, d’histoire, de mensonge, de désir et de géographie.

Sacrifice questionne les raisons d’offrir ou d’avoir recours à un sacrifice; à quel endroit un sacrifice pourrait avoir lieu et pour qui; et comment un entretien utilisant un modèle de dégustation de vin, axé sur les sensations du corps, pourrait être le résultat d’une performance ?

► Les participant.e.s doivent se présenter à une plage horaire préalablement réservée au Théâtre du MAI.

  • ???? 4 décembre,
    13h, 14h, 15h ou 16h.
  • ???? 5 décembre,
    13h, 14h, 15h ou 16h.
  • ???? 8 décembre,
    13h, 14h, 15h ou 16h.

► Pour réserver votre plage horaire, contactez Claudia Parent à l’adresse suivante:
[email protected]

David McIntosh // www.batteryopera.com

Flirting with volatility since 1963
David McIntosh est un chorégraphe, écrivain, chanteur, sommelier et producteur artistique de battery opera. En 1995, il a cofondé battery opera avec Lee Su-Feh, avec qui il a commencé à collaborer peu de temps après son accident de vélo, alors entre Kuantan et Kota Baru.

Arash and Aryo Khakpour

Les frères Khakpour collaborent depuis maintenant 5 ans pour créer des performances sous le nom de la compagnie The Biting School. Entre grotesque et beauté, entre humour et questionnements éthiques, ils explorent les dynamiques du pouvoir, les implications des idéologies, les récurrences des mythologies.