complices

Mireya Bayancela Ordonez

arts interdisciplinaires

Arrivée à Montréal en 2004, Mireya Bayancela Ordonez ancre sa pratique dans l’histoire de son pays natal, l’Équateur. Formée en théâtre à l’École Malayerba (Équateur) elle arrive à Montréal et fait la rencontre des metteurs en scène Lillian Rivera et Oscar Aguirre qui deviennent ses partenaires au sein de la troupe CREARTE. Elle participe depuis à plusieurs spectacles notamment avec la troupe de théâtre Ondinnok. Les thèmes qu’elle aborde tournent principalement autour de sa recherche d’identité, des questions d’exile et de migrations. Avec le théâtre de la Source elle découvre le métier de conteuse et développe ses propres créations inspirées de la tradition orale, de la danse et de la musique traditionnelle de son pays. Elle raconte notamment dans son projet Le vol des oiseaux l’histoire de peuples autochtones équatoriens. Elle découvre un réel besoin de raconter ces histoires, celles des peuples autochtones et celles de la tradition orale, pour ne pas qu’elles tombent dans l’oubli.

Elle fait partie du Ballet de danses traditionnelles de l’Équateur ce qui lui permet de rester proche de ses racines et de continuer à transmettre aux générations futures. En 2013 elle intègre un groupement d’artistes du Centre de travailleurs immigrants (CTI) ayant pour but de raconter la situation de travailleurs temporaires, immigrants sans papiers dans les usines afin de dénoncer la situation, d’améliorer cette dernière et de conscientiser. Présentement, elle est dans une étape d’exploration et de documentation pour son nouveau projet portant sur la maternité adolescente forcée en Équateur.