complices

Michael Martini

arts interdisciplinaires

Dramaturge et interprète queer, Michael Martini utilise les techniques du théâtre pour créer des performances en contextes variés, du théâtre à la galerie en passant par le cabaret. Depuis l’obtention de son baccalauréat en beaux-arts profil dramaturgie de l’Université Concordia en 2017, il a présenté plusieurs projets à Montréal et à Toronto et collabore souvent avec des artistes d’autres disciplines.

Singulièrement, sa cocréation intitulée Ça a l’air synthétique bonjour hi a été présentée aux festivals SummerWorks et OFFTA et a remporté le prix d’Hybridité du festival OFFTA. Il a aussi présenté son travail au festival Rhubarb, à RIPA, au festival Phénomena et au Xpace Cultural Centre, et il a été nommé artiste émergent marquant de l’année 2018 dans le cadre des prix META (Montreal English Theatre Awards). Ses performances conjuguent le banal et l’excentrisme, marient installations textuelles, vidéos, lectures théoriques, faux-semblants, humour caustique et pop.

Michael peaufine actuellement un texte intégral intitulé Landscape Grindr et ayant pour thèmes la nature, le genre et la violence. Établissant des parallèles entre le #MoiAussi et la justice environnementale à mesure que l’auteur s’interroge sur son propre genre et sa propre sexualité, le texte propose une pièce immersive où la vidéo, le son et la performance sont tous sur le même pied d’égalité.