complices

Leticia Vera

danse

Originaire du Mexique, Leticia Vera se spécialise dans l’exploration de la dramaturgie corporelle, en création chorégraphique et interprétation scénique contemporaine. Elle est titulaire d’un diplôme d’interprète en Danse Contemporaine de la Escuela Nacional de Danza Contemporanea, INBA (Instituto Nacional de Bellas Artes), au Mexique. En 1992 elle commence son travail d’interprète, tandis qu’elle s’épanouit dans le domaine de la Danse-Théâtre.

Désormais installée au Canada en 2006 elle poursuit sa carrière en tant qu’artiste, interprète et chorégraphe. En 2009 elle a collaboré avec Gaétan Gingras (compagnie Manitowapan) à Montréal et est invitée au programme Indigenous Choreographers Dance Residency, au Centre Banff, et une année plus tard elle collabore avec Sandra Laronde (compagnie Red Sky) et Neil Ieremia (compagnie Black-Grace), encore au Centre Banff.

Depuis 2010 Leticia collabore comme interprète, chorégraphe et artiste associée de la compagnie de théâtre francophone Ondinnok sur le projets Rabinal Achi, Un monde qui s’achève Lola, et les trois éditions du Printemps Autochtone d’Art. En 2017 elle signe sa première mise en scène à Montréal, El buen vestir–Tlakentli, présentée au théâtre du Monument National, pour mentionner quelques réalisations.

Leticia travaille toujours en étroite collaboration avec d’autres artistes multidisciplinaires de la scène contemporaine autochtone tels que : Émilie Monnet, Natasha Kanapé Fontain, Moe Clark et Barbara Diabo. Présentement elle travaille sur sa nouvelle création, La Soif. Une première partie sera présentée en 2019 à Tangente.