complices

Farha Najah

arts interdisciplinaires

Farha Najah est une artiste et activiste féministe et anti-raciste basée à Tiohtia:ke, situé en territoire Kanien’kehá:ka non cédé. Depuis son plus jeune âge, elle s’intéresse aux traditions artistiques sud-asiatiques et musulmanes dont elle est héritière, notamment concernant la calligraphie Urdu/Arabe-Perse (Urdu/Arabic-Persian Script, ou U/APS), tout en s’immergeant et s’engageant dans des luttes de justice social. Ces expériences l’ont amenée à développer une pratique artistique en 2016. Plus précisément, ce sont ses expériences personnelles croisées (queer, de  genre, de racialisation et de solidarité avec autres personnes faisant face à l’oppression systémique) qui l’ont inspirée à développer une pratique artistique répondant à l’engagement individuel et collectif, principalement au sein des communautés Queer/Trans et des personnes racisées. Sa pratique s’est surtout porté sur la calligraphie U/APS au travers de la peinture à l’acrylique et la conception de tatouages. Plus récemment, elle s’est concentrée sur la calligraphie U/APS tout en explorant la peinture sur la peau, la danse, l’argile, et le film. Elle s’intéresse présentement aux processus interdisciplinaire et au croisement par l’art des identités Queer et Musulmanes et des imaginaires qui leurs sont propres.