complices

Be Heintzman Hope

danse

Be Heintzman Hope vit à Tio’tia:ke, communément appelé Montréal, et oeuvre à l’intersection de l’art et de la facilitation, utilisant le chant, la danse, et la performance dans ses créations. Certains de ses ancêtres étaient parmi les premiers immigrants chinois à arriver sur le territoire qu’on appelle ‘Canada’. D’autres étaient d’ascendance allemande et écossaise et ont légué à Be une culture de colonisation-occupation des terres autochtones. Entre 2013 et 2015 Be a fait partie du duo collaboratif Psych-Ich Lie, un projet de musique électronique qui utilisait des récits oniriques ainsi qu’une danse d’affrontement et des tactiques de lutte afin d’ouvrir un espace de ressourcement. Les cinq dernières années, Be a développé une pratique pédagogique ancrée dans la voix et le mouvement. Nommée Womb Cxre- une «institution éphémère», cette pratique donne priorité aux besoins des personnes queer, trans, et racisé.es, ainsi qu’aux travailleuses et travailleurs du sexe.