montréal, arts interculturels

Il y a une vibration en toute chose, et c’est ce devant quoi le MAI a dû s’incliner pour laisser émerger la 23e saison qui se déploiera en ses murs en 21.22. Cette vibration, elle porte même un nom, un nombre, à vrai dire : 432. Et un patronyme : Hz. 432 Hz, donc, et ça vibre de partout, tout le temps. C’est la fréquence universelle de l’univers.

ANNONCE

Le MAI reconnait que les terres sur lesquelles nous travaillons font partie du territoire traditionnel non cédé des Kanien’keha:ka, qui a servi, sert et servira encore de lieu de rassemblement et d’échange entre les nations.