"Skwatta", Vincent Mantsoe. Photo: © Val Adams

NTU, Skwatta


Vincent Mantsoe / Compagnie NOA (Soweto, Paris)


23 + 24 jan.




Deux oeuvres à caractère social et politique qui dénotent la force de l’esprit humain et sa capacité de résilience. NTU, danse rituelle et intuitive, traite du vide : l’espace de tous les possibles. La création n’étant pas la finalité, mais plutôt le chemin pour y arriver. Skwatta se veut une réflexion sur la misère qui sévit dans les townships sud-africains, un milieu dans lequel Vincent Mantsoe a grandi. Enfouis dans un chaos de beauté et de folie, dans les bidonvilles skwattas aucune fuite n’est possible pour les « sophistiqués des caniveaux ».

Une fascinante exploration des danses urbaines occidentales, des arts martiaux et des danses traditionnelles africaines interprétée par un créateur incomparable. L’action de la spiritualité dans sa démarche créatrice qu’il décrit comme un processus « d’emprunt aux ancêtres » souligne l’importance d’apprécier les sources de ses mouvements traditionnels.

De renommée mondiale, le chorégraphe et interprète a réalisé d’importantes tournées en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Sur scène, il a dansé notamment au Jacob’s Pillow Dance Festival (États-Unis) et à la Maison de la Danse (France).

RÉSERVER



« | »

Ville de Montréal Conseil des arts du Canada Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine Ministère du patrimoine canadien | Department of Canadian Heritage     Conseil des arts et des lettres du Québec     Emploi-Québec


Les oeuvres apparaissant sur ce site sont protégées par les lois sur les droits d'auteur. Toute reproduction est strictement interdite. | © 2012-2014 MAI