"For an Epidemic Resistance", Jacqueline Hoang Nguyen. Photo: © Leo Sjölund

For An Epidemic Resistance


Jacqueline Hoang Nguyen (Montréal, Stockholm)


13 sep. — 18 oct.




L’installation sonore For An Epidemic Resistance évoque un phénomène rare, toujours inexpliqué, qui a eu lieu en Afrique centrale en 1962 : une épidémie de fou rire. Se déclenchant dans un pensionnat pour jeunes filles du village de Kashasha, l’épidémie a duré six mois et contaminé des centaines de personnes, pour la plupart des enfants ou de jeunes adultes. Les symptômes pouvaient durer de quelques heures jusqu’à 16 jours chez certaines personnes.

Ce fait divers d’hystérie collective a suscité doutes, études, polémiques. L’artiste québécoise d’origine vietnamienne Jacqueline Hoang Nguyen choisit elle de s’intéresser au rire comme mécanisme social, déconnecté de tout humour ou intention comique. À quoi sert ce rire ? Que signifie sa contagion ?

Proposant une immersion dans une installation sonore de 25 canaux, For An Epidemic Resistance fait partie d’un corpus d’oeuvres qui questionnent la pertinence politique d’anecdotes anciennes, passées inaperçues, ou jugées anodines. Jacqueline Hoang Nguyen vit à Stockholm (Suède) et, son travail est reconnu et exposé internationalement, tant en Europe qu’aux États-Unis et au Canada. Elle participera à la prochaine Biennale de Montréal en novembre 2014

Vernissage : samedi 13 septembre – 15 h

http://www.jacquelinehoangnguyen.com/



« | »

Ville de Montréal Conseil des arts du Canada Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine Ministère du patrimoine canadien | Department of Canadian Heritage     Conseil des arts et des lettres du Québec     Emploi-Québec


Les oeuvres apparaissant sur ce site sont protégées par les lois sur les droits d'auteur. Toute reproduction est strictement interdite. | © 2012-2014 MAI