© Marigold Santos, Osvaldo Ramirez Castillo

Personal Mythologies


Osvaldo Ramirez Castillo et Marigold Santos


14 janvier au 18 février 2012






Arts visuels
14 janvier au 18 février 2012

Zoë Chan, commissaire

« Au-delà de leur puissance narrative, les œuvres d’Osvaldo Ramirez Castillo révèlent ses talents de dessinateur. »
Jérôme Delgado, LE DEVOIR, 2009

‘‘As beautifully deformed as they are moving, Montreal-based, Philippine native Santos’ pieces speak to the intermingling and frequent coalescence of history and mythology. As animalistic creatures and folklore combine, the pieces give way to a greater understanding of the interconnectivity between space and identity.’’
Ally Hall, THE JOURNAL Queen’s University, 2010

L’exposition Personal Mythologies regroupe un corpus d’œuvres qui révèle des mondes complexes ou fantastiques et richement colorés. Au cœur même des pratiques artistiques de Osvaldo Ramirez Castillo et de Marigold Santos réside une fascination marquée pour le dessin en tant que mode puissant d’expression narrative; c’est-à-dire la façon dont le geste très concret et toujours fluide du dessin peut rendre l’intangible tangible en mettant en relief les subtils processus liés à la pensée, à l’émotion, à l’imagination et à la mémoire.

Dans cette perspective, le dessin s’avère le moyen idéal de construire des mondes, de relater des événements et de raconter des histoires. Néanmoins, bien que les travaux de Ramirez Castillo et de Santos soient profondément ancrés dans les traditions narratives, leurs trames ne sont en rien traditionnelles : elles sont dotées de nombreuses facettes, s’entrelacent et ne sont aucunement linéaires, tandis que leur contenu s’avère la plupart du temps surréaliste, ambigu et flou. Rappelant une multitude d’éléments bigarrés issus de la culture visuelle et vernaculaire, d’histoires officielles comme celles transmises de façon orale, de vieux contes populaires et des cosmologies, ces œuvres séduisent les spectateurs qui sont amenés à décrypter leurs récits étroitement entremêlés.



S’étant réfugié au Canada dans les années 1980 pour fuir la guerre civile en El Salvador, Osvaldo Ramirez Castillo imprègne son art de son histoire personnelle. Sa production – dessins, lithographies et animations – traite de la culture de la guerre, de son cynisme et de sa migration forcée. Castillo complexifie son discours par la superposition de références, tantôt à l’iconographie religieuse, tantôt à la culture pop ou encore à la mythologie précolombienne. Ses œuvres ont été présentées dans plusieurs villes canadiennes ainsi qu’à l’étranger. Osvaldo Ramirez Castillo vit et travaille à Montréal.

L’œuvre de Marigold Santos suggère une évocation poétique de l’expérience liée à la migration ainsi qu’une identité hybride métamorphosée dans ce « Nouveau Monde ». L’imaginaire de l’artiste s’inspire des films d’horreur ainsi que des contes philippins. Asuang, être fantastique mi-sorcière, mi-vampire se réinvente ici pour constituer de nouveaux mythes personnels. Dans la pénombre, ses dessins luminescents évoquent des personnages-paysages ou encore des créatures mythologiques qui baignent dans une étrange lumière. Son travail a été exposé au Canada, aux États-Unis ainsi qu’au Japon. Marigold Santos vit et travaille à Montréal.

MarigoldSantos
Osvaldo Ramirez Castillo




« | »

Ville de Montréal Conseil des arts du Canada Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine Ministère du patrimoine canadien | Department of Canadian Heritage     Conseil des arts et des lettres du Québec     Emploi-Québec


Les oeuvres apparaissant sur ce site sont protégées par les lois sur les droits d'auteur. Toute reproduction est strictement interdite. | © 2012-2014 MAI