© Théâtre de l'utopie

L’Amérique au corps, mise en scène de Cristina Iovita


Théâtre de de l’Utopie


29 novembre au 15 décembre 2007




Théâtre
29 novembre au 15 décembre 2007

Après un succès fulgurant la saison dernière, le Théâtre de l’Utopie revient au MAI avec une adaptation multimédia d’une pièce de Ion Luca Caragiale (1852-1912). Dans Le père Léonida et la réaction (1880), ce grand auteur dramatique propose une incursion dans l’imaginaire roumain alors qu’une révolution républicaine menace de renverser le pouvoir impérial.

Un soir de mardi gras, Léonida, un petit bourgeois de Bucarest, lit dans le journal les promesses prodiguées par les candidats électoraux à sa femme, Efimita. Tant crédule qu’opportuniste, le couple a tellement hâte que la révolution se fasse qu’il s’en rêve les héros. Mais leur dévouement à la cause est vite mis à l’épreuve quand ils prennent les bruits de fête qui viennent interrompre leurs rêvasseries pour de vrais coups de feu.

Grâce à son adaptation multimédia de ce classique, Cristina Iovita, Directrice artistique du Théâtre de l’Utopie, redonne souffle de vie à une pièce témoin d’une période décisive de l’histoire roumaine; suite à la guerre d’indépendance de 1877-78 qui l’oppose à l’Empire Ottoman, la Roumanie de Caragiale élabore une identité nationale et cherche des idéaux post-indépendantistes autour desquels se rassembler. Devant un public contemporain, le théâtre de Caragiale se revêt d’une réalité nouvelle qui divertit en même temps qu’elle fait réfléchir à des enjeux sociopolitiques qui restent pertinents plus d’un siècle plus tard, dans la société québécoise actuelle.

Théâtre de l’Utopie



« | »

Ville de Montréal Conseil des arts du Canada Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine Ministère du patrimoine canadien | Department of Canadian Heritage     Conseil des arts et des lettres du Québec     Emploi-Québec


Les oeuvres apparaissant sur ce site sont protégées par les lois sur les droits d'auteur. Toute reproduction est strictement interdite. | © 2012-2014 MAI